Titre du mémoire :

Etude des perturbations congnitivo-comportementales et physiologiques chez le rat male RATTUS traité par un flavonoïde. Neurosciences

Résumé :

La dépression est une pathologie multifactorielle dont la symptomatologie est associée à des perturbations biologiques telles qu’une activation de l’axe HPA, des modifications neuroblastiques, des concentrations élevées en cytokines pro-inflammatoires au niveau périphérique et central. D’autres systèmes physiologiques semblent également être impliqués de façon importante dans la physiopathologie des troubles dépressifs. Il existe de nombreux modèles animaux de pathologies humaines dont certains permettent d'étudier l'étiologie et la physiopathologie des troubles alors que d'autres sont plutôt destinés à évaluer l'efficacité des traitements. Ces modèles doivent remplir certains critères de validité. En ce qui concerne les troubles dépressifs, il ne peut exister de modèle idéal compte tenu de l'importante part subjective des symptômes. Le stress constituant un des principaux facteurs précipitant l'apparition des troubles, il semble que les modèles basés sur l'exposition récurrente à des stresseurs soient les plus adaptés à l'étude et à la compréhension des altérations bio-comportementales sous-jacentes aux troubles dépressifs Dans la présente étude nous avons utilisé deux modèles de depression: le premier est le stress chronique imprédictible ou chronic mild stress (CMS) Le paradigme (CMS) est constitué de plusieurs facteurs des stress légers qui sont analogues à ceux rencontrés chez les humains. Le deuxième modèle tend à provoquer une douleur neuropathique par la ligature du nerf sciatique. Dans la cette thèse nous avons en premier lieu abordé quelques notions bibliographiques de base sur les interactions entre le système nerveux, le système endocrinien et le système immunitaire suite à la réponse au stress qui fait intervenir un ensemble de mécanismes physiologiques. (Chapitre 1). Dans le chapitre 2, nous avons opté pour une démarche expérimentale basé sur l`effet antioxydant d`un flavonoïde le Polyphenon E chez des rats soumis au CMS. Apres avoir démontré la validité du CMS, nous avons testé l`effet d`un agent immunogène le BCG (chapitre 3). Dans le chapitre 4 nous avons fait une étude comparative sur les conséquences des effets du traitement au BCG chez des rats mâles et femelles Wistar ayant subi la ligature du nerf sciatique. Le 5eme et 6eme chapitres abordent les variations des niveaux de la testostéronémie et d'oestradiolémie chez le modèle neuropathique de rat mâle Wistar traité à l`AIF (chapitre 5) et au BCG (chapitre 6). Les changements comportementaux sont estimés à travers la mesure de la dépression au test de la nage forcée et de l’anxiété au test du labyrinthe en croix surélevée. Le test de préférence sucrée (anhédonie) et la consommation d’aliment sont également évalués. Au Page 12 terme de l’expérimentation, la testostérone plasmatique et les poids relatives des organes (Cerveau, surrénales et testicules) sont mesurés. Nos résultats montre :  Le CMS génère la dépression et l’anxiété chez l’animal et diminue la consommation d’eau sucrée et de l’aliment (Chapitre 2).  Diminue les niveaux de testostérone chez le lot CMS (Chapitre 2) et augmente le poids relatif des testicules (Chapitre 2). Le Poly E1 (5g/"L") exerce son effet anxiolytique et antidépresseur chez le lot CMS (Chapitre 2).  Le CMS génère la dépression et l’anxiété chez l’animal, au test de la nage forcée et au labyrinthe en croix surélevée (Chapitre 3).  Diminution de la consommation d’eau sucrée et de l’aliment chez les rats CMS (Chapitre 3).  Le BCG exerce un effet dépressinogènes-like lorsqu'il est administré seul (Chapitre3)  Le BCG exerce un effet réparateur antidépressif-like en association avec CMS (Chapitre 3)  Augmentation significative de la dépression chez les rats mâles la ligature (Chapitre4)  Augmentation de dépression chez les rates femelle contrôle par rapport au rat males contrôles (Chapitre 4).  Diminution de la depression chez les femelles traitées par le BCG par rapport aux contrôles (Chapitre 4).  Augmentation de la dépression 10 jours après ligature du nerf sciatique (Chapitre 5).  Augmentation du temps d’immobilité au cours de la FST (Chapitre 5).  Augmentation de la testostérone chez les sujets ligaturés et traités (AIF) (Chapitre 5) .  Diminution significative de l’œstradiol (Chapitre 5).  Pas d’effets sur la nage forcée après 10 et 20 jours post opératoires (Chapitre 6).  Un effet antidépresseur chez les rats ligatures traités au bout de 30 jours (Chapitre 6)  Augmente la testostérone et diminue l’œstradiol chez les rats traités au BCG (Chapitre6) Diminution de testostérone et une augmentation de l’œstradiol chez les rats traités au (CsA) (Chapitre 6).

Etudiant (e) : FRAIA Asma
Niveau : Doctorat 3ème cycle
Co-encadreur :
Date de soutenance : 2015
Titre du mémoire :

Etude des perturbations neuro-biologiques et comportementales chez un modèle animal gonadectomisé.

Résumé :

La cyclosporine (CsA), un décapeptide cyclique lipophile neutre est utilisé avec succès dans la médecine de transplantation et dans le traitement des maladies auto-immunes telles que l'uvéite, l'arthrite rhumatismale et le psoriasis. Cependant, il a été rapporté que l'administration de la CsA (20mg/kg) provoque un dysfonctionnement aussi bien au niveau gonadotrope que neuro-comportemental. L'objectif de notre étude est de proposer une stratégie thérapeutique basée sur le traitement combiné CsA tout en s'appuyant sur l’hypothèse du rôle central de la boucle de régulation corticostérone-cytokines pro-inflammatoires dans l’apparition des troubles liés à l'administration de la CsA. Le kétoconazole (KTCZ), un antifongique actif par voie orale, a été choisi dans notre étude, de par ses propriétés neurocomportementales (antidépresseur et anxiolyique) et physiologique (antigonadotrope et corticobloquant). Dans notre étude, nous avons procédé à l’administration combinée de la CsA (en IP) et du KTCZ (voie orale) pendant 14 jours successifs chez des rats mâles Wistar subissant subséquemment le test de nage forcée (FST). Le test de la nage forcée chez les rats est un modèle comportemental préclinique qui possède une bonne validité prédictive et est largement utilisé pour déterminer l’efficacité des médicaments antidépresseurs (ADS). En plus des investigations histo-pathologiques classiques des organes cibles (testicules, thymus, surrénales), des tests comportementaux neuropharmacologiques ont été utilisés dans cette étude, notamment le test du labyrinthe en croix surélevée (Elevated plus maze test) pour mesurer le degré d'anxiété de l'animal, le test des champs ouverts (Open field test) pour évaluer l'activité locomotrice et le test du labyrinthe de Morris (Morris water maze) pour apprécier les capacités mémoratives de l'animal. Nos résultats ont signalés que l’injection intra péritonéale de la CsA (20mg/kg) provoque des dommages testiculaires associés à une diminution de la testostéronemie, hyperplasie de la corticosurrénale et dégénérescence lobulaire thymique. Au niveau comportemental, nous avons enregistré une amélioration nette de l'apprentissage de mémoire ainsi qu'un effet antidépresseur et anxiolytique. Des résultats similaires ont été retrouvés suite à l'administration du KTCZ. Cependant, nous avons signalé hypertrophie thymique, une hyperplasie de la médullo-surrénale et des troubles de la mémoire. Le traitement combiné CsA+KTCZ a provoqué une réparation à tout les niveaux testiculaire, thymique, surrénalienne, hormonale et comportemental.

Etudiant (e) : GUEDRI Kamilia
Niveau : Doctorat en sciences
Co-encadreur :
Date de soutenance : 2013
Titre du mémoire :

Effets du stress prénatal au toluène sur le développement de la progéniture des rats Wistar : Aspect neuro-comportemental et physiologique.

Résumé :

Les conséquences neuro-comportementales et physiologiques, suite à l’administration sub chronique du toluène (Tol), ont été examinées chez le rat Wistar femelle gestante. Un quart de la concentration de la DL50 du Tol a été injecté en IP chez les rattes gestante du 4ème au 14ème jour de la gestation. Les prélèvements de sang et la mesure des taux sériques de progestérone et de LH (hormone lutéinisante) ont été réalisées au 7ème jour de gestation (3ème jour du traitement), au 14ème jour (dernier jour du traitement) et après la mise bas (10ème jour après l'arrêt du traitement). Après la mise bas qui coïncide avec le 21ème jour, nous avons testé l’efficacité d’un agoniste GABAergique, le Clonazepam au cours de la nage forcée (modélisation animal de la dépression). Après décapitation, le cerveau, les surrénales et les ovaires ont été pesés et nous avons calculé les poids relatifs de ces organes. Nos résultats montrent que l'application d'un stress chronique sous toluène a entraîné des perturbations du système endocrinien (taux plasmatiques de LH et de progestérone) et pondérale (poids relatif du cerveau, ovaires et surrénales) qui semblent être irréversibles chez les rattes non gestantes traitées au Tol. Par contre, le même traitement associé à la gestation révèle un effet de rétablissement dix jours après l'arrêt du traitement. L'inefficacité du traitement au Clonazépam enregistrée chez les animaux Tol s'avère efficace chez le lot TolG. La gestation semble jouer un effet modérateur sur la nocivité et la neurotoxicité du toluène, probablement par des neurostéroïdes. Objectifs : Les conséquences physiques et neuromotrices du stress prénatal sur la progéniture des rattes Wistar traitées au toluène. Méthodes : Un sixième de la concentration de la DL50 du toluène a été injectée quotidiennement en IP chez les rattes gestantes (G) du 07ème au 14ème jour. Des rattes gestantes non traitées ont servi comme contrôles. Apres mises bas certains paramètres de gestation ont été mesuré : la taille de la portée et le sexe ratio, ainsi que les paramètres du développement physique chez les nouveaux nées (l’évolution pondérale, l’éruption des incisives, ouverture des yeux). Les indices neuromoteurs ont été appréciés grâce à une batterie de tests (test de retournement , test d’agrippement , test de réaction antigravitaire et le test de suspension L’indice du développement comportemental et cognitif a été suivie en deux temps, à l’âge juvénile : PN45 par le test d’open Field et le test de Morris réalisé le PN50 et PN 51 ; à l’âge adulte ( à partir du PN70) les tests suivants : test du champs ouverts, test du labyrinthe en croix surélevée, test Nage forcée et le test aquatique de Morris. Résultats : Nos résultats ont montré qu’il y a une diminution dans la taille de la portée et le sexe ration et un retard dans le développement physique des nouveaux nés. Pour ce qui concerne les tests neuromoteurs on signale un déficit pour tous les tests à l’exception le test de suspension. Et une l’altération du système nerveux central(SNC). Effet anxiolytique en openfield et absence d’aberration mémorative dans le test de Morris à l’âge juvénile Conclusion : Le traitement prénatal au toluène provoque chez la progéniture des déficits physiques et neuromoteurs importants précurseurs à des troubles comportementaux à l’âge juvénile qui semble disparaitre à ‘âge adulte.

Etudiant (e) : LATRECHE Asma
Niveau : Doctorat en sciences
Co-encadreur :
Date de soutenance : 2013
Titre du mémoire :

Impact du tabagisme sur la sensibilité du système immuno-cortico- gonadotrope.

Résumé :

Objectifs: Le but de notre étude était d'examiner la relation causale entre le tabagisme et les troubles de l'humeur (dépression, anxiété) et spécialement le sens d'influence de l'un sur l'autre, afin d'analyser le lien entre le degré de dépendance à la nicotine et les niveaux anxio - dépressif. et de déterminer la classe à haut risque de développer une dépression et / ou de l'anxiété en fonction de l'âge d'initiation au tabac (début de consommation du tabac à un âge enfantin ((Enf): [5-11] ans,) ou à l'âge adolescence ((Ads): [12-17] ans) et à l'âge adulte ((Adt): [18- et plus] ans)). Méthodologie : Des questionnaires d'autoévaluation ont été utilisés afin de recueillir des données sur les caractéristiques démographiques du patient (âge, âge d'initiation au tabac, ...), sur son état de santé mentale (HospitalAnxiety and DepressionScale (HAD)) et sur le degré de dépendance au tabac (Fagerstrom test). Notre étude a été portée sur 647 fumeurs et 400 non-fumeurs de sexe masculin. Pour faciliter cette étude, nous avons distribué les questionnaires à plusieurs cabinets de médecins généralistes pour qu'ils soient remplis par les patients.57 sujets fumeurs parmi les 647 et 48 sujet non fumeurs parmi les 400 qui ont remplir les questionnaires ont subi une évaluation médicale approfondie et des analyses sanguines de quelques paramètres inflammatoires et hormonaux réalisés (numération des globules blancs, CRP, VS, hématocrite (HTC), cortisol, prolactine et IgG , IL1, IL6 et TNFα.) Notre étude a porté sur 57 hommes fumeurset 48 sujets non-fumeurs divisés en plusieurs groupes en fonction de l'analyse statistique de comparaison appliquée. Résultats : Dans cette étude, nous avons constaté qu'il existe une relation étroite entre le niveau de dépendance à la nicotine, les niveaux d'anxiété et de l'émergence de troubles dépressifs. L'analyse multivariée de régression, a montré que 85% de la variable dépression est expliquée par la durée du tabagisme (ans), l'âge de l'initiation au tabac (années) et le degré de dépendance (Fagerstrom) (R (coefficient de corrélation):0921; R² (coefficient de détermination): 84,8; ddl: 6, F: 82,767, P <0,0001). Par conséquent, nous pouvons conclure avec certitude que les trois variables apportent une quantité importante d'informations sur la dépression. Pour ce qui est de l'anxiété, la corrélation est moindre (R: 0759; R ²: 57,6 ; ddl: 6, F: 20,12 ; P <0,0001). La relation entre la dépression et les paramètres inflammatoires (CRP, VS et HTC IL1, IL6, TNFα) ont été examinée à l'aide du test chi-carré (Khi 2 test). Le test a indiqué que la dépression est clairement liée à ces variables inflammatoires. En plus, le test ANOVA a démontré que les paramètres hématologiques et hormonaux (axe corticotrope) varient selon l'âge de l'initiation au tabac. Conclusion : Il existe une relation étroite entre le niveau de dépendance au tabac et l'émergence de troubles dépressifs. Nous suggérons un risque élevé de troubles de l'humeur chez les sujets, ayant une dépendance à la cigarette très forte, qui ont commencé à fumer à l'âge adulte. Le profil inflammatoire semble être un biomarqueur intéressant, à prendre en considération lors du sevrage tabagique

Etudiant (e) : CHETTOUM Aziez
Niveau : Doctorat en sciences
Co-encadreur :
Date de soutenance : 2013
Titre du mémoire :

Les réponses comportementale et physiologique suite ' une situation potentiellement aversive chez le rat mâle Wistar (Magister comportement & adapt

Résumé :

Les réponses comportementale et physiologique suite ' une situation potentiellement aversive chez le rat mâle Wistar (Magister comportement & adapt

Etudiant (e) : CHETTOUM Aziez
Niveau : Magister
Co-encadreur :
Date de soutenance : 2009